Passer au contenu principal

L’eau est l’une des clés du fonctionnement des zones humides et en particuliers des tourbières. Une bonne alimentation en eau est donc indispensable pour préserver ces milieux, aussi bien au niveau quantitatif que qualitatif.

Afin d’améliorer la gestion de l’eau pour assurer la conservation des habitats de tourbières alcalines en optimisant le fonctionnement éco-hydrologique des tourbières , les 9 Bénéficiaires du LIFE Anthropofens ont prévu les actions suivantes :

1. Compléter les connaissances du fonctionnement des sites par une approche qui allie l‘hydrologie et l’écologie :

  • Élaboration et mise en œuvre d’une formation à l’éco-hydrologie ;
  • Réalisation d’études éco-hydrologiques sur 8 sites ;
  • Mise en place de suivis des niveaux d’eau et de la qualité de l’eau, en complément de ceux déjà existants ;
  • Inventaire pédologique pour identifier et caractériser les sols tourbeux des sites.

2. Favoriser l’épuration de l’eau avant son entrée dans les zones tourbeuses en permettant le développement de végétations hélophytes :

  • Reprofilage de 1,2 km de berges ;
  • Création d’un fossé de 280 m avec talus ;
  • Installation de 250 m² de radeaux flottants avec des végétations hélophytes.

3. Maintenir des niveaux d’eau suffisants pendant une durée et une période adaptées :

  • Désenvasement de zones de sources sur 2,6 ha ;
  • Aménagement de 15 équipements de régulation des niveaux d’eau (seuils, batardeaux, et vannage) ;
  • Désenvasement de ruisseaux et rus (630 m linéaires) ;
  • Suppression de 4,8 km de réseaux de drainage ;
  • Restauration de 2,8 km cours d’eau (enlèvement de merlons de curage avec reprofilage des berges et aménagement du lit mineur du cour d’eau).

Toutes les actions visant à améliorer la gestion de l’eau sont complémentaires avec les actions de restauration et de préservation de la mosaïque d’habitats.

Back to top